• Accueil
  • > Archives pour septembre 2011

Triathlon CD d’Aix-les-Bains 2011

11092011

Aujourd’hui je reprenais un dossard en triathlon. Je devais déjà m’aligner la semaine précédente sur le Sprint d’Aiguebelette mais les petits bobos cumulés à une motivation proche du niveau zéro m’avaient fait renoncer. Depuis Francfort, la motivation pour s’entrainer m’avait bien quitté. Pour plusieurs raisons : d’abord car les entrainements CAP étaient insupportables en raison des séquelles de l’IM mais aussi car à Francfort je n’ai pas rencontré le moment que j’étais venu chercher. J’attendais de vivre quelque chose d’extraordinaire et j’ai subit une course molle pendant près de 11h.

Cette semaine j’ai donc fini par décider à m’aligner sur le CD d’Aix malgré tout cela pour regouter au triathlon avant la fin de la saison et peut-être se remotiver à 200% pour la saison prochaine.

J’arrive donc à Aix avec un volume d’entrainement nettement inférieur au volume habituel : 5 entrainements de courses à pied, 5 séances de natation. Seul le vélo a tenu la baraque avec 200 km par semaine sauf du 17 au 25 août, période durant laquelle j’ai tout arrêté pour soulager mon talon d’Achille. Tout cela s’est ressenti sur la balance qui affiche 64 kg (contre 56 après Doussard) chez le toubib à l’occasion de mon passage pour renouveler mon certificat médical.

Me voilà donc en route pour Aix en compagnie de Franck qui me covoiture. Le temps s’annonce parfait : soleil et 25°.

Nous trouvons une place pas loin du parc à vélo après avoir rusé avec une barrière qui avait décidé de nous barrer la route.

Retrait des dossards et rencontres avec qq Asveliens. Nous préparons tout notre petit packetage, léger dans mon cas puisque je ne transporte pas de combi. L’eau est à 23°C et l’objectif du jour, ce n’est pas de chasser le chrono mais de se faire plaisir, sans contrainte (je déteste les combis même si elles me font nager bcp plus vite).

Nous entrons au parc à vélo une heure avant le départ. Je fixe mes chaussures aux pédales. Ca sera mon 2ème tri où je tâcherai de soigner ma T1.

Je vais nager 20 minutes puis je me positionne sur la ligne de départ. Le parcours natation est un aller-retour le long de la berge.

Je suis surpris par le départ. Je ressens très vite le manque de séances de nat. J’ai vite mal au bras. Le cardio me parait bien élevé aussi. Tant pis on va faire avec les moyens du bord. Sur le premier aller je me place dans les pieds de mon président. Je les perdrai à l’approche de la première bouée. Le retour me parait interminable. J’ai les bras en feu. A 400m du bord je me frite avec un guguss qui me collait des droites. Il a pas insisté trop longtemps. Je sors de l’eau en 26’34″. Mon plus mauvais chrono nat sur un CD. Il devait y avoir en 1600 et 1700 m.

triathloncdaixlesbains1.jpg
La première transition se passe très bien en 2’31″.

departve769loaix.jpg
Je pars sur le vélo en même temps que mon président. Je décide d’envoyer les watts, le vélo étant la seule discipline que j’ai réellement travaillé. Si ca pette en course à pied, tant pis. Je suis donc entre 40 et 45 km/h sur les berges. Je ratrappe Steph et sa roue lenticulaire après 2 km. Il me dit que je suis parti trop vite. Un oeil au cardio : 187 puls/min! Aie, il a raison. Du calme! Je tempère un peu mais garde bonne allure. La bosse du parcours m’apparait plus difficile que prévue avec quelques passages à plus de 10%. Après être redescendu on refait la même boucle. Petit coup de pompe. J’avale donc mes pattes de fruit et la machine repart. Sur le retour le long des berges je reviens sur Eric.

ve769loaix.jpg
T2, RAS.

La course à pied. L’instant de vérité. Je me lance donc à bonne allure sur les 10 km. Eric me passe dès les premiers mètres. Le cardio est à 185 puls/min. C’est haut mais je pense que mentalement je suis assez fort pour tenir ce rythme pendant 40 minutes. Je maintiens donc cette allure. Sur le passage sur les berges le vent souffle très fort sur la 1ère des 2 boucles. C’est également l’instant où l’on peut évaluer la distance avec les autres membres du club. Je piste Eric que je sais ne pas pouvoir ratrapper et je suis suivi par mon président, Jean-Baptiste et Pascal. Va falloir serrer les dents jusqu’à l’arrivée pour garder ma place. Un oeil au cardio : 195 puls/min. Je mets ca sur le dos du vent de face. Je commence à bien surchauffer. Je m’arrête donc 30″ aux ravitos pour boire 4 ou 5 verres et m’en envoyer un dans la figure. Ca m’a fait un bien fou. Je finis le 2ème tour au mental, avec un cardio tjs au dessus de 190.

J’arrive en 2h25, fier d’avoir réalisé une course aussi aboutie. Je ne pensais pas pouvoir courir si vite.

arrive769eaix.jpg
Malgré le fait d’avoir été dans le rouge toute la course, j’aurais pris un immense plaisir en regoutant à la compétition. C’est bon, la passion est revenue!

Les stats

Parcours vélo et CAP :

http://connect.garmin.com/activity/113574827

Chronos et cardio

Temps total : 2h25’26″, 74ème/591 (176 puls/min, max 197);

Natation (1500m sans combi) : 26’34″, 169ème (168 puls/min, max 185);

T1 : 2’31″;

Vélo (43 km) : 1h14’05″, 69ème (34,8 km/h de moy., 174 puls/min, max 190);

T2 : 1’36″;

CAP (10 km) : 40’34″, 62ème (183 puls/min, max 197).







taourirtigerclub |
EPS à St François de Sales |
Clairobscur |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | FC GLONVILLE
| Grenoble, Bastille, Rachais...
| E S Tirepied football saiso...