• Accueil
  • > Archives pour novembre 2011

Ekiden de Grenoble 2011

7112011

Ce dimanche je courais avec 5 collègues l’Ekiden de Grenoble.

Cette course était un vieux rendez-vous ,puisqu’un an auparavant, la première équipe d’Assystem de Grenoble à participer à cette épreuve, avait défié les coureurs de l’agence lyonnaise pour l’édition 2011.

Nous avons donc monté une équipe avec les différents coureurs, plus ou moins assidus, des services nucléaire et énergie.

Cette objectif collectif m’a permis à titre personnel de revoir toute ma stratégie d’entrainement en course à pied. En effet, traumatisé par mes expériences de préparation, mes entrainements de course à pied s’étaient limités depuis à de simples footings mais dans un volume conséquent (3 à 6 sorties par semaine).

Comme j’étais le plus expérimenté de l’équipe, j’ai du prendre en main la préparation collective et introduire du travail spécifique, à la fois pour faire progresser toute l’équipe mais aussi pour éviter de lasser mes partenaires.

Nous avons donc mis en place une séance d’endurance le mardi et une séance de fractionné le jeudi. Ce dernier type de travail m’a permis de beaucoup progresser en CAP. J’ai explosé toutes mes meilleures perf CAP sur mes triathlons de début de saison.

J’ai rapidement vu des progressions impressionnantes chez les nouveaux coureurs de l’équipe.

A l’approche de l’épreuve, je me suis un peu inquiété de l’assiduité de certains et n’était plus vraiment confiant dans l’atteinte de l’objectif chrono fixé : 3h10.

Le pessimisme fut ensuite renforcé lorsque je contractais une bonne bronchite pile 7 jours avant l’épreuve.

La semaine fut donc complètement blanche pour moi. Mes équipiers ont qd même fait le job.

Rendez-vous dimanche, départ 7h de Lyon. L’ambiance est globalement très décontractée. Mes bronches vont mieux mais je suis dans l’inconnue. Je ne me suis jamais engagé dans une compétition sans avoir rien fait 7 jours avant. Heureusement je ne cours qu’un relais de 5 km, 3 de mes autres collègues souhaitant se tester sur 10 km ou 7 km. Je n’ai pas eu à me forcer pour laisser la place :-D

Le relais était lancé par Anthony, jeune embauché qui remplacait au pied levé une défection imprévue. Lui comme nous n’avons aucun répère sur son niveau, il n’a jamais couru avec nous. Le jeune a un gros potentiel puisqu’il boucle ses 5 km en 20’35″!! Ca part bien!

François, mon coéquipier qui a fait que ce rendez-vous soit possible, s’élance pour la première fois sur 10 km avec comme seule référence un 21’05″ sur 5 km. Je lui avais fixé un objectif de 42′. Contrat quasi rempli avec un joli 42’22″. Il lui aura seulement manqué un peu plus d’assiduité aux séances et un plus gros kilométrage en prépa.

Il me transmet le relais. Je pars avec la banane, fier du travail de mes 2 premiers équipiers. J’attaque à bonne allure mais je vais vite être perturbé par la tête de course qui est à ma hauteur. Je laisse filer les 2 premiers. Un autre concurrent passe. Son allure semble être de 17/18 km/h. Je tente de suivre. Je comprends vite que c’est bien trop ambitieux. 3’27″ au premier km. Trop rapide. Je baisse un peu la cadence et tente de gérer au mieux le vent de face dans l’avenue des martyrs. La ligne droite avant le demi tour me parait longue. Le cardio plafonne à 185. Je bascule vers les quais. Je remonte des grappes entières de concurrents. Ca motive. Je vois une flèche jaune passer. C’est le 3ème. Je commence à avoir très chaud dans les maillots floqués aux couleurs de la société. Ils sont en gratté à l’intérieur, un peu trop chaud pour une température extérieure de 13°C. Je sers les dents à partir du km 3. Le cardio a passé la barre des 190. Je gère les 2 petites montées du parcours puis lâche ce qu’il reste dans le final pour transmettre le relais à Greg après avoir couru en 18’31″, ultra satisfait du chrono vu la forme de la semaine. Les séances des semaines précédentes ont qd même payé.

jmb3.jpg
Greg part avec un objectif de 48′. Il va se surpasser malgré des sensations très mauvaises au 2/3 de la course, proche du malaise. Il terminera en 46’33″.

C’est au tour de Sylvain de s’élancer. Première compétition de course à pied pour lui. Il fut le plus assidu à l’entrainement et a bcp progressé au fil des semaines. Objectif entre 23′ et 24′. Il fera un joli relais, terminé en 22’47″.

Le dernier à partir, Benoit, est le plus expérimenté après moi. Il est dans les 30 meilleurs rollermen de France, a couru déjà plusieurs courses, dont Marseille-Cassis à 2 reprises. Il part pour faire 28’50″, ce qui compte-tenu des temps des précédents équipiers nous permettrait de passer sous les 3h! Malheureusement Benoit, qui a été également touché par un virus cette semaine, n’est pas dans un bon jour. Au passage de la boucle de 5 k, il apparait marqué et semble un peu collé au bitume. Il terminera en 30’55″ ses 7 km.

Au final nous terminons en 3h01’43″ (86ème sur 586, 23ème au classement entreprise), soit très en dessous de l’objectif initial des 3h10. Nous sommes un peu déçu d’avoir flirté avec la barre des 3h, mais cela nous fixe déjà l’objectif pour l’an prochain : – de 3h!

Je suis fier de cette équipe, fier de mon équipe!

ekiden.jpg







taourirtigerclub |
EPS à St François de Sales |
Clairobscur |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | FC GLONVILLE
| Grenoble, Bastille, Rachais...
| E S Tirepied football saiso...