Programme de la saison 2013

29122012

L’année 2012 s’achève. Il est temps de planifier un minimum la saison prochaine.

Dans ma tête, l’objectif prioritaire est le Milan-San Remo amateur le 9 juin prochain, petite balade en vélo de 298km. Espérons que le printemps sera plus clément que le précédent car il va falloir enquiller des kilomètres comme jamais.

Côté triathlons, il y aura du classique : M d’Annecy et L de Doussard. Je compte aussi m’aligner sur le triathlon de Pont-à-Mousson, sans doute sur le format M. Pour le reste je vais voir en fonction des opportunités. J’aimerais courir des courses régionales inédites (Machilly, Mont Blanc, Aiguebelette…).

Je compte bien renouveler l’expérience du triathlon par équipe, notamment à Miribel (S) et à Paladru (L).

En ce moment, je concentre mes efforts sur la natation. J’ai fait pas mal de progrès techniques qui m’ont permis de gagner 2-3 coups de bras par 50m. Au niveau chrono, j’ai battu tous mes records lors des tests de mi saison (bassin de 50m) :

  • 2’39″ au 200m;
  • 5’40″ au 400m;
  • 30’32″ au 2000m.

A bientôt.




Entorse de la cheville

26012012

Je touchais du bois depuis trop longtemps. Samedi lors d’un footing, je me suis fait une entorse de la cheville gauche.

Grosse douleur sur le coup. Commence rapidement le classique déni du sportif : »j’ai pas mal, c’est rien, ca va passer ». Je repars donc pour finir mon tour alors que j’avais encore 8 km à parcourir.

Arrivé je constate les dégâts :

Entorse de la cheville dans Entrainement Entorse-cheville-gauche1-224x300

Reste l’espoir illusoire que la nuit répare l’ensemble. Evidemment le lendemain il était toujours aussi difficile de marche.

Vient donc le passage par les medecins : généraliste, radiologue puis rhumatologue du sport. Verdict : entorse moyenne sans complication.
Arrêt de la course à pied pour 1 mois. Vélo sportif 3 semaines. Natation ok, reprise d’une nage complète sous 10 jours.

Heureusement cette blessure survient hors saison. Je suis tout de même frustré puisque je revenais en forme après un arrêt lié à une grosse sinusite.

Patience…




Vidéo de natation n°2

18122011

Depuis la rentrée j’ai remis à l’ordre du jour le chantier du battement de jambes. Ca n’était pas une volonté au départ de la saison de ma part mais le travail spécifique initié par notre entraineur m’a conduit petit à petit à retravailler ce paramètre technique.

Pour rappel, ma nage présentait la particularité de pas inclure de battement de jambes.

J’ai maintenant un battement 2 temps que j’accélère lors des séries courtes (50 et 100m). J’avoue que je ressens maintenant une bien meilleure glisse.

J’ai effectué une vidéo ce matin. Je note que mon bras gauche a encore quelques soucis de positionnement.

Image de prévisualisation YouTube



Les semaines d’après…

27082011

L’Ironman de Francfort avait lieu il y a 5 semaines.

J’ai repris un volume d’entraînement quasi normal 2 semaines après la course. J’aurais sans doute remis le turbin plus tôt sans une intoxication alimentaire qui m’a bien fatigué.

J’ai très vite eu envie de nouvelles compétitions et donc j’ai pris des dossards pour Aiguebelette (Sprint) et Aix les bains (CD).

J’ai donc repris d’abord par de la natation et du vélo. Malheureusement après 10 jours de vélo, je me suis un peu allumé le tendon d’achille droit.

J’ai donc décidé d’arrêter tout entrainement pendant 2 semaines. J’aurais pu continuer à nager mais mon bassin fétiche était en travaux et les autres piscines étaient surpeuplées par la canicule ou découvertes (je limite au maximum mes expositions extérieures en piscine).

Entre temps j’avais pu aussi placer 3 entrainements CAP. J’étais très frustré car au bout de 30 min de course, j’étais pris de douleurs articulaires aux genoux proches de celles rencontrées lors de l’IM.

Depuis 2 jours j’ai repris l’entrainement. 2 séances de natation et une sortie vélo.

Que c’est dur la nat! Depuis des années je nage à minima tous les 2 jours. 2 semaines d’arrêt et c’est l’enfer musculaire. Par contre quel plaisir de retrouver la glisse, les virages, la portance de l’eau.

Sur le vélo j’ai été soulagé de ne rien sentir au talon d’achille. Par contre le cardio est très élevé! Une dizaine de puls de prises. Par contre les jambes sont tjs là (boostées par l’envie??)!

Je n’ai toujours pas enfilé les runnings. Sur ce point je suis un peu plus inquiet, mon genou gauche me donnant quelques mauvais signaux. Je testerai ca la semaine prochaine afin de savoir si je peux m’aligner sur le triathlon Sprint d’Aiguebelette.

 




1ère expérience avec le prolongateur

1072011

Je fais du triathlon depuis 4 ans et je n’ai pourtant jamais roulé avec un prolongateur. C’est surprenant mais c’est en fait lié à mon ancien vélo qui avait une fourche inadaptable à ces engins. J’avoue n’avoir jamais vraiment senti l’envie et la nécessité de faire évoluer ma machine pour m’équiper de cet équipement typique du triathlon et des contre-la-montres.

Avec le changement de vélo et surtout dans l’optique de l’Ironman de Francfort, je me suis donc équipé d’un prolongateur Profil Design ZBS type S bend.

prolongateur.jpg

Aujourd’hui, j’ai pu faire ma première sortie avec cette équipement. Les conditions étaient intéressantes pour faire ce premier test puisqu’il y avait un vent du Nord assez prononcé (environ 30 km/h avec des pointes entre 40 et 50 km/h).

Avant d’être équipé de cet engin j’avais, comme tout cycliste, pu constater les bénéfices indéniables, en terme de vitesse, enregistrés lorsque l’on adoptait une position aérodynamique. Avec le prolongateur, la prise de vitesse à effort égal est immédiat. Face au vent, l’outil s’avère d’une efficacité redoutable! Il y a un point que je ne soupçonnais pas, c’est qu’en prenant appui sur le prolongateur, on renforce également l’appui sur les jambes.

Résultats, à cardio égal, sur un parcours de 60 km, je gagne entre 6 et 10 min!! Tout simplement bluffant!

Il ne manque donc plus à mon vélo que des belles roues aéros et je serais sans doute plus à même de rivaliser avec le top 100 vélo sur les tris.

Je regrette toutefois cette course à l’armement.
 




Cannondale Synapse Hi Mod Sram red : 1ère impressions

27062011

dscn4122.jpg

 

Je l’ai attendu pendant 3 longs mois, le voilà enfin ce Cannondale Synapse. Après une petite frayeur de réglage sur le dérailleur avant, je pouvais enfin enfourcher le bébé.

Ce qui marque tout de suite, c’est la légèreté de l’engin : moins de 7 kg.

Une fois assis sur la selle, une sensation de confort s’installe immédiatement. Dès les premiers coups de pédales, on ressent une très grande souplesse de l’ensemble.

Pour son baptême, j’ai amené le Cannondale sur des terrains pentus pour le comparer à son aîné, le Gitane Définitive dream on.

Sur des pentes de 10%, la différence est incroyable. Le passage de développements en 39 x 25 à 36 x 26 à 30, change complètement la donne, surtout pour un coureur peu puissant mais avec une bonne cardio comme moi.

Sur une sortie longue (182 km) dans le Beaujolais, j’ai pu passer des cols difficiles alors que j’étais dans le dur avec une bien plus grande facilité qu’avec ma monture précédente.

Au final, ces premières sorties m’ont plus que conforté dans mon choix. Je cherchais un vélo polyvalent, très à l’aise dans les bosses, je suis entièrement satisfait.




Début de saison 2011

6052011

J’ai pris mes 2 premiers dossards pour l’année 2011.

Ma saison débutera le 29 mai à l’occasion du triathlon CD de Bourg-en-Bresse. J’enchainerai la semaine d’après par le Half Iron de Doussard.

Ces épreuves s’inscrivent dans le cadre de ma préparation pour l’Ironman de Francfort, le 24 juillet prochain.

Elles se placent dans une période de congés donc je ne pense pas que j’aurais des problèmes de récupération. De toute façon, je ne serai pas à bloc sur ces compétitions. Je vais tester différentes choses.

Plus tard je pense faire l’Aquathlon CD de Anse, peut être de CD du Lac des Sapins. Annecy est dans un coin de ma tête mais sans doute vaudra t il mieux faire une sortie longue vélo ce week end là, 3 semaines avant l’objectif… Pourquoi pas rouler vers Annecy voir les collègues d’ailleurs?
Côté entrainement, j’ai un peu de mal à faire le volume que je souhaiterais en raison de mon activité professionnelle qui me conduit à bouger en terres inconnues régulièrement. J’ai un peu de retard en course à pied mais ca n’est pas un secteur qui m’inquiète. Côté vélo par contre j’arrive à maintenir un bon niveau de kilométrage. J’ai pu faire une sortie de 160 km dimanche dernier.

J’attends maintenant avec une certaine impatience l’arrivée de mon prochain vélo…




Et l’heureux élu est…

4042011

Dans le post précédent, j’avouais pencher pour un Scott CR1 ou un Specialized Tarmac.

J’ai finalement décidé de revenir vers mon premier choix, le Cannondale Synapse en version Hi-mod. En fait, je n’avais pas regardé d’assez prêt la gamme Synapse et je n’avais pas vu que le Hi-mod existait en version Ultegra et non pas seulement en Sram red ou Dura ace. Cette découverte fut le déclic pour franchir la porte d’un revendeur. Côté développement j’ai opté pour un compact 50 x 36 avec cassette 11 x28.

Un aperçu de la future monture :

synapsehimodultegrablanc.jpg




Quelques news

29032011

Je réalise que je n’ai plus alimenté ce blog depuis le mois de décembre Embarasse.

Quoi de neuf?

Pour l’instant pas de blessures, je croise les doigts.

Durant les mois des décembre et janvier, j’ai tenté de changer profondément ma technique de nage, principalement en travaillant le battement de jambes, qui était inexistant jusqu’alors.

Pour cela j’ai investi dans des mini palmes et j’ai fait bcp d’exercices de planche.

Je n’ai pas eu de soucis pour passer mes entrainements habituels avec des battements. J’ai noté une légère progression sur les séances d’endurance et sur les séries de fractionné.

Malheureusement au bout d’un mois environ, j’ai commencé à souffrir au niveau des vertèbres lombaires. J’ai rapidement compris que ma nouvelle technique était à l’origine de ce problème. J’ai donc tâcher d’ajuster ma technique pour faire cesser le mal mais rien n’y a fait. Devant l’amplification de la douleur, j’ai décidé de renoncer aux battements et revenir à mon ancienne technique. En 3 jours, la douleur disparaissait.

Qu’en est-il pour le travail dans les autres disciplines?

Globalement j’ai plus de mal à travailler sur la régularité en raison d’une charge de travail professionnelle nettement plus importante que les années précédentes. Je m’adapte au mieux lorsque je suis en déplacement. Ca permet de découvrir des piscines insolites.

Si j’ai du mal à courir autant que je le souhaiterais, j’ai un peu d’avance sur mon tableau de marche côté vélo. J’ai actuellement 1600 km de vélo au compteur. C’est exactement 2 fois plus que l’année dernière à la même époque.  J’ai pu profiter de quelques randos cyclos de printemps pour faire des sorties de plus 100 km.

En course à pied, je n’ai pas fait grand chose de significatif, si ce n’est une sortie de 21 km derrière une sortie vélo de 110 km. C’était histoire de voir, comme on dit… Sinon ce sont 2/3 footing par semaine à 12 km/h de 45 min environ.

Pour revenir au vélo, il serait temps que j’achète ma nouvelle monture. Ca fait 5 mois que je réfléchis la dessus. Pendant longtemps j’ai été attiré par le Cannondale Synapse. J’ai revu ma position et mtnt je penche pour un Scott CR1 pro. Si je craque totalement je prendrais un Specialized Tarmac Expert SL3.

Et la compétition dans tout ca?

J’avoue ne pas avoir bcp regarder le calendrier récemment. Je pense que la première sera le triathlon CD de Bourg-en-Bresse. Je ferai ensuite un MD, à Cublize ou Doussard… ou les 2 emoticone.

Le principal objectif reste bien évidemment l’Ironman de Francfort le 24 juillet. C’est encore loin…

 







taourirtigerclub |
EPS à St François de Sales |
Clairobscur |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | FC GLONVILLE
| Grenoble, Bastille, Rachais...
| E S Tirepied football saiso...